Puglia

Gastronomie, fêtes et traditions anciennes

Apprendre l'italien au sud de l'Italie

Apprendre l’italien au sud de l’Italie, en particulier dans les Pouilles, c’est entrer en contact avec une culture extraordinaire.

La gastronomie

La cuisine des Pouilles est une cuisine typique du Sud de l’Italie, simple et rustique, est colorée et savoureuse. Blé, raisin et olives, c’est-à-dire les farineux, le vin et l’huile en forment les 3 piliers. Ses légumes de prédilection sont, outre la tomate bien sûr, les aubergines, les oignons, les poivrons, les fèves et les artichauts. Des innombrables types de pâtes, nous retiendront les « orechiette » assaisonées aux herbes sauvages souvent mariées avec les herbes domestiques du potager. Les délicieux poissons de l’Adriatique se retrouvent dans le « ciambotto » à Bari. Les lacs du Gargano produisent des anguilles cuisinées en sauce alors que moules et huitres sont servies à Tarente. Les viandes sont essentiellement représentées par les ragoûts et boulettes de boeuf, les paupiettes de cheval, le mouton et le lapin en sauces. Charcuterie à Martina Franca. Enfin chef d’oeuvre de sobriété, la « frisedda » est un petit pain de farine blanche ou de blé entier en forme de couronne au trou étroit. On peut y ajouter de la tomate ou des oignons.
La région des Pouilles, véritable cave d’Italie par l’étendue de sa production, enchantera tous les amateurs de bons vins. Notre cours de cuisine, le tour de l’huile d’olive et du vin sont une occasion unique pour découvrir tout ça.

vendanges dans les Pouilles
produits typiques des pouilles

Une nature ravissante

Apprendre l’italien au sud de l’Italie signifie découvrir un véritable écrin d’art, d’histoire et de nature. Patrie du soleil et de l’hospitalité, à l’extrême sud-est de l’Italie, elle jouit d’une position stratégique au cœur de la Méditerranée. Son histoire séculaire et ses paysages enchanteurs, notamment, en font une destination unique pour un voyage propice aux expériences inoubliables.
Les Pouilles sont encadrées par deux mers idylliques, qui baignent ses quelque 800 km de côtes. Les mers Ionienne et Adriatique dessinent un littoral varié, avec des falaises plongeant dans des fonds marins multicolores et des plages dorées baignées par une eau cristalline. À l’intérieur des terres, la nature règne en souveraine incontestée sur de vastes plaines et de douces collines, où oliviers et vignobles succèdent aux bois luxuriants et gravine, ces surprenantes gorges méditerranéennes.

Toutes nos activités culturelles et nos cours d’italien ont comme but principal de vous faire découvrir l’histoire, l’art et la culture des Pouilles.

Une histoire ancienne

Quantité de civilisations – Grecs, Romains, Byzantins, Normands, Souabes et Angevins – se sont succédées dans les Pouilles, dépositaires d’un précieux héritage historique et culturel. Ces populations ont laissé derrière elles des pièces mises au jour dans de nombreux sites archéologiques, ainsi que des trésors artistiques et architecturaux d’une valeur inestimable – menhirs, églises rupestres, châteaux médiévaux, cathédrales baroques et romanes, palais aristocratiques et demeures historiques, bourgs charmants et villes d’art, masserie (anciennes propriétés agricoles fortifiées) et fermes fascinantes.
À ce patrimoine d’exception, il convient d’ajouter les trois sites inscrits sur la liste du patrimoine mondial par l’Unesco: le Castel del Monte, la mystérieuse forteresse de l’empereur Frédéric II, près d’Andria ; les typiques trulli d’Alberobello, ces maisons circulaire en pierre sèche coiffées d’un toit conique uniques au monde ; et le Sanctuaire di San Michele, à Monte Sant’Angelo, chef-d’œuvre médiéval et lieu de pèlerinage international.

Apprendre l’italien et la culture du Sud de l’Italie: la Pizzica, une tarantelle rituelle

La musique populaire du Salento est l’héritière d’une tradition où les influences culturelles sont devenues des apports « naturels » résultant des siècles de dominations les plus diverses, mais surtout des échanges avec d’autres peuples de la Méditerranée. Pendant des siècles, cette région a été le carrefour des mondes latin et grec: non seulement Athènes, Rome ou Byzance ont laissé des traces profondes dans la région du Salento, mais aussi l’Islam et l’Espagne, ou encore les civilisations nomades.
C’est ce mélange complexe d’influences culturelles qui caractérise les chants et les pizziche du groupe Zoé.
Leur répertoire est composé de chants de travail, de chansons d’amour en dialecte et en grec salentin (un ancien dialecte de cette région dérivé du grec ancien), de chants de révolte, et surtout de pizziche de core (du coeur) et pizziche tarantate.
La pizzica, c’est la grâce et la sensualité de la chasse amoureuse mise en scène par la pizzica de core, ou le tragique du duel à mort se livrent des hommes armés de couteaux dans la pizzica scherma. Ces deux danses dérivent des mêmes rythmes que la pizzica tarantata, dont elles gardent la force libératrice et le charme antique.
Par la percussion obsédante du tambourin, les musiciens se réapproprient des gestes enfouis et oubliés, renouent avec la pratique d’une culture ancestrale.
La tarentelle est sans doute la plus connue parmi les danses traditionnelles de l’Italie du Sud. Née comme musique thérapeutique dont le but était de délivrer du poison le malade (souvent une femme) qui avait subi la morsure de la tarentule, elle se base sur le rythme obsessif des tambourins. Tarantella à Naples, elle s’appelle « pizzica-pizzica » dans le Salento, la région la plus au sud des Pouilles. C’est dans cette même région que les rites du tarentisme ont survécu plus longtemps (jusqu’à la première moitié du XXème siècle).

Aujourd’hui la pizzica-pizzica en tant que thérapie à travers la musique n’existe plus, mais ses rythmes entraînants vivent toujours dans les chants et les musiques traditionnelles du Salento. Mélange de sacré et de profane où à des rites qui puisent leur racines dans une culture pré chrétienne se joignent des invocations aux saints protecteurs des malades (St. Paul en particulier), la pizzica-pizzica à connue ces derniers années un grand retour de popularité et les “Nuits de la Taranta » remplissent en été les places des villages du Salento, sur lesquelles on se livres à une danse hypnotique jusqu’au matin.

concerto notte della taranta

Festivals et événements dans les Pouilles

Apprendre l’italien au sud de l’Italie vous donne l’opportunité de vous immerger dans la vie culturelle du Sud composée de festivals religieux et non religieux, de concerts et d’événements surtout en été.

Tout comme la plupart des autres régions d’Italie, les Pouilles ont un calendrier débordant de festivals et d’événements culturels, religieux et gastronomiques. D’où que vous veniez, où que vous alliez, il se passe toujours quelque chose.

À Novoli, on les appelle « I giorni del fuoco » (Les jours du feu) parce que la fête en l’honneur du Saint Patron Antoine tourne autour de la « Focara« , un feu de joie fait de pousses de vigne fraîchement taillées, d’une taille impressionnante (25 mètres). Le rituel est répété chaque année à l’occasion de la fête, dans la nuit du 16 au 17 janvier.

Autour de la fête de Saint Joseph, vers le 19 mars, dans de nombreuses villes du Salento (surtout dans la zone entre Maglie et Otranto), les places deviennent des tables dressées et les maisons s’ouvrent aux pèlerins, pour les amis et parents. Le plat principal à table est la « massa di San Giuseppe », un plat préparé exclusivement pour l’occasion. Il s’agit de pâtes faites maison auxquelles on ajoute les brocolis de Salento et les pois chiches.

L’une des fêtes les plus évocatrices du Salento: la nuit de San Rocco à Torre Paduli (petite fraction de Ruffano). La fête, entre le 15 et le 16 août, est l’occasion de découvrir de près la pizzica, une danse au rythme du tambourin et de la séduisante « danse des épées« , une danse mafieuse, un mélange de danse et de combat.

Du 13 au 15 août, Otrante commémore la mort des 800 martyrs. Une histoire héroïque dont les protagonistes n’étaient pas les soldats espagnols censés défendre la ville contre les Turcs, mais les habitants d’Otrante eux-mêmes, principalement des pêcheurs, artisans et paysans.

La « Notte della Taranta » est un concert-événement qui a lieu chaque année dans la deuxième moitié d’août à Melpignano. L’événement est aujourd’hui un pilier essentiel de la culture musicale du Salento.

Vous ne pouvez pas perdre aussi:

La fête de Santa Domenica à Scorrano

La petite ville de Scorrano près d’Otrante s’illumine lors de la fête célébrant sa Sainte Patronne, Santa Domenica. Les artisans locaux, qui sont nombreux  à organiser les festivals de lumière dans d’autres villes en Italie, se dépassent pour créer des grandes structures en bois et des arches de 36 mètres de haut, qui sont parsemées d’un kaléidoscope d’ampoules colorées. Pour ne pas être en reste, les fabricants de feux d’artifice locaux présentent un spectacle à couper le souffle lors de la nuit de clôture.

La procession de la Madone en mer à Otrante (premier dimanche de septembre)

Une statue de la Madone défile dans les rues de la ville et jusqu’au port, où elle est placée à bord d’un bateau de pêche décoré pour l’occasion.

Crèches de Noël

Presque toutes les villes des Pouilles ont des décorations de Noël, des petits marchés de Noël, et des « crèches de Noël ». La crèche dans les Pouilles est non seulement art figurative mais théâtre et représentation aussi; tout le Salento est en fait animé par des crèches vivant, dont certains sont connus dans le Pouilles et dans toute l’Italie.

Le carnaval (février)

Le carnaval est un autre moment où les rituels anciens et les moments spectaculaires se rencontrent. Des parades pleines de chars allégoriques et de fêtards masqués, et bien plus encore !

Pâques et les processions de la Passion du Christ (mars-avril)

Dans la zone grecque survit un ancien rite grec « Lu Santu Làzzaru » (La passion du Christ), un ancien chant religieux en langue grika. De nombreuses processions en costumes sont organisées pendant la période de Pâques. Les rites de la Semaine Sainte à Gallipoli sont concentrés dans les ruelles étroites du bourg ancien. En ces jours solennels, la ville est imprégnée d’une forte atmosphère mystique, surtout le Jeudi Saint avec un silence surréaliste. Les processions commencent le « Vendredi Saint » et se terminent le « Samedi Saint » avec la procession émouvante qui part de l’Église de la Pureté.

Porta d’Oriente | École de langue italienne

Via Antonio Primaldo, 70 – 73028 Otranto – Lecce – Italy
0039 338 4562722 info@porta-doriente.com www.porta-doriente.com

Notre école d’italien en Italie est:

università di perugiaReconnue par l’Université des étrangers de Pérouse pour les certifications CELI et DILS-PG
università germaniaReconnue par plusieurs États de la République fédérale d’Allemagne pour la BILDUNGSURLAUB
università venezia ca foscariReconnue par l’Université « Ca’ Foscari » de Venise comme Centre de Formation pour futurs enseignants d’italien comme langue étrangère..
csn sveziaApprouvée par le CSN (Agence Nationale Suédoise pour l’Education Supérieure)
programma socrate comeniusPrésent dans le database européen du projet Erasmus-plus pour l’apprentissage tout au long de la vie
top

Le site utilise des cookies, y compris des cookies tiers. En cliquant sur ACCEPTER, vous consentez à l’utilisation de cookies. Pour refuser votre consentement, cliquez sur REFUS. – Policy privacyInformations sur les cookies